Présentation des membres de l’ERC : Isabelle Goncalves, archéologue et égyptologue

Isabelle Goncalves est archéologue et doctorante en égyptologie, spécialiste du désert Oriental à l’époque pharaonique.

Sa découverte du métier d’archéologue se déroule sur les bancs de l’Université Lumière Lyon 2, ainsi que sur divers chantiers de fouilles programmées et préventives auxquels elle a pu participer comme étudiante, à travers toute la France.

Chantier du Château Ganne en Normandie, 2010

En parallèle de ce cursus archéologique, Isabelle a suivi dans la même université une formation spécialisée en égyptologie, le DUESE (Diplôme Universitaire d’Études Supérieures en Égyptologie) qui lui a permis d’approfondir ses connaissances sur la civilisation, l’histoire, les arts, la langue et les écritures égyptiennes.

Elle se passionne à cette époque pour une région et une thématique peu mises en avant dans la discipline, l’exploitation des ressources naturelles des déserts égyptiens. Il lui paraît intéressant de dépasser les études classiques d’objets mis au jour en Égypte depuis des siècles et conservés dans les musées, en tentant de préciser l’origine des ressources utilisées pour les fabriquer, et en reconstituant les conditions dans lesquelles ces ressources étaient extraites et ramenées dans la Vallée du Nil. Enfin, il lui paraissait essentiel de se pencher sur ce que vivaient les hommes lors des expéditions destinées à se procurer métaux et pierres dans des régions arides et inhospitalières.

Pour commencer à répondre à toutes ces questions, elle rédige un mémoire de Master intitulé « Matières premières et activités de transformations dans les déserts d’Égypte », sous la direction par Laure Pantalacci, professeur à l’Université Lyon 2, qu’elle a soutenu en 2013.

Ce premier travail de recherche n’ayant qu’effleuré les problématiques liées à l’exploitation du désert, Isabelle continue désormais ses travaux en préparant une thèse de doctorat intitulée « Pistes et sites du désert Oriental égyptien du Moyen Empire au Nouvel Empire. Évolution des réseaux de circulation et d’exploitation » (sous la direction de L. Pantalacci et P. Tallet).

Son but est de recenser tous les sites du désert Oriental occupés au 2e millénaire av. J.-C., d’observer leurs caractéristiques et d’en faire une typologie, et enfin de modéliser l’occupation et l’exploitation de ce territoire par les anciens Égyptiens.

Isabelle intègre l’équipe de la MAFDO (Mission Archéologique Française du Désert Oriental) lors de la fouille du district de Samut en 2014. Elle s’occupe alors, avec Alexandre Rabot, de repérer sur photos satellites les structures d’un vaste campement de mineurs daté du Nouvel Empire, dénommé Samut el-Beda, afin de préparer la mission de relevé sur le terrain. Ce travail a fait l’objet d’un billet de bloc sur le site de la MAFDO : https://desorient.hypotheses.org/421.

Extrait du SIG de Samut el-Beda, réalisé par Alexandre Rabot (HiSoMA, Lyon 2), avec Isabelle Goncalves

Une fois le relevé de terrain effectué par Alexandre Rabot, elle participe en 2016 à la fouille de quelques cabanes du village pharaonique de Samut el-Beda avec Alexandre et Julie Marchand (voir le rapport de 2016 ici).

Sa participation à la MAFDO la mène également à créer la base de données qui permet l’enregistrement des artefacts mis au jour par la mission ; elle participe ensuite à la fouille du fort d’Abbad en 2018, où des niveaux datés du Nouvel Empire sont mis au jour sous le fort ptolémaïque.

Isabelle est membre du projet ERC Desert Networks dès sa création en janvier 2018, en tant qu’ingénieur d’étude. Elle est chargée de collecter les informations relatives aux sites du désert Oriental occupés durant le Nouvel Empire, et d’assurer leur intégration dans le SIG du projet. Elle a également pour tâche de réaliser l’analyse spatiale des réseaux de circulation dans la région durant cette période. Enfin, elle administre et implémente la bibliographie commune du projet, créée avec Julie Marchand, sous Zotero.

En plus de sa participation aux travaux de terrain de la MAFDO, Isabelle collabore aussi à la mission archéologique française de Coptos dirigée par Laure Pantalacci. Elle mène un projet de géolocalisation de photos d’archives d’anciennes fouilles de Coptos, participe aux fouilles, et implémente la base de données des blocs décorés mis au jour sur le site.

Outre ses activités sur le terrain, Isabelle est depuis 2014 la secrétaire du Cercle Lyonnais d’Égyptologie Victor Loret. Cette association propose toute l’année des conférences et des séminaires tenus par des égyptologues francophones reconnus et par de jeunes chercheurs, ainsi que des ateliers de découverte pour les amateurs, et des visites guidées d’expositions pour les adhérents.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search